La civilisation olmèque du Mexique au Quai Branly

l'image n'a pas été trouvée

© PARISCOSMOP
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’exposition Les Olmèques et les cultures du golfe du Mexique dévoile la richesse culturelle de la civilisation olmèque. Plus de 300 pièces révèlent la multiplicité de ses traditions artistiques, ses croyances et ses langages. Ces œuvres d’art n’avaient jamais été montrés auparavant en France. Vous pouvez les découvrir aujourd’hui au Musée Quai Branly grâce au concours des plus prestigieux musées d’archéologie du Mexique.

La culture olmèque –du mot Olmán, «pays du caoutchouc»– s’est épanouit au cours des deux millénaires av. J.-C. Lieu des débuts de la vie villageoise et de l’urbanisation citadine, on y voit apparaître des sociétés complexes, architectes des premiers grands centres cérémoniels.

La portée spatiale et temporelle de la civilisation olmèque dépasse largement la seule côte du golfe du Mexique. Des sites et artéfacts de style olmèque ont été retrouvés dans d’autres régions mexicaines, au Guatemala et au Costa Rica.

La première section de l’exposition présente certaines des réalisations les plus importantes. Lorsque le conquistador Hernando Cortés débarque près de Veracruz en 1519, plus d’une vingtaine de langues sont encore parlées. Cette diversité linguistique illustre bien l’importance de ces lieux de rencontres, d’échanges et de brassage multiculturel que sont la côte du golfe et l’isthme de Tehuantepec.

La deuxième section de l’exposition aborde l’apparition des premières formes d’écriture et de l’utilisation du calendrier du compte-long mésoaméricain. Effervescente et pluraliste, la culture olmèque se caractérise par sa capacité à transmettre, au travers d’objets décoratifs et religieux, ses valeurs symboliques et idéologiques.

La troisième section déploie les œuvres d’art et les objets somptuaires du Musée de Xalapa et du Musée national d’anthropologie du Mexique couvrant une période de près de 2500 ans. Ces chefs-d’œuvre nous invitent à un parcours de découvertes jalonné par les plus beaux exemples de l’art statuaire de la civilisation olmèque aux cultures huastèques.

L’exposition s’attache dans la quatrième section à présenter les offrandes faites dans des lieux naturels, temples et contextes funéraires. Ces formes de pratique rituelle reflètent probablement les processus de changements culturels et la nature profondément multiethnique de la côte du golfe du Mexique.

La civilisation olmèque a exercé une influence considérable sur une grande partie du territoire mésoaméricain. La dernière section de l’exposition ainsi l’évoque. Une pensée et des influences économiques, sociales, politiques, intellectuelles et artistiques qui perdureront jusqu’à la conquête espagnole.

 

Infos pratiques

 

37, quai Branly 75007 Paris
Jusqu’au 3 octobre 2021
Site internet