Festival du film coréen, second round!

l'image n'a pas été trouvée

© Escape from Mogadishu, Ryoo Seung-wan, 2021
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Oui, le Festival du film coréen à Paris est déjà de retour quatre mois après avoir clos la dernière édition. Annulée celle de 2020 pour les raisons de tous connues, les organisateurs ont tenu à rattraper le retard et proposer deux éditions cette année. Tout un challenge. Mais l’engouement pour les productions coréennes est tel que les spectateurs vont certainement investir à nouveau le Publicis cinéma du 26 octobre au 2 novembre 2021.

Pour la soirée d’ouverture, le festival propose la première française du film Escape from Mogadishu de Ryo Seung-wan. Une guerre civile éclate et pour s’en sortir les ambassades des deux Corées doivent laisser leurs différends diplomatiques de côté… Pour la soirée de clôture, place au film historique The Book of Fish de Lee Joon-ik. À la mort d’un souverain, un conseiller est assigné sur une île où son arrivé est tout un événement.

Il y a des films plus attendus que d’autres par les spectateurs. Parce qu’ils ont de grands noms, que leurs castings débordent de stars, et surtout parce que ce sont les films coréens dont tout le monde parle (on a bien en tête la série Squid Game). Deux longs-métrages rentrent dans cette catégorie et vont à coup sûr créer l’événement à Paris: Hostage: Missing Celebrity de Pil Gam-seong et Sinkhole de Kim Ji-hoon.

La Section Paysage du festival, cœur battant du cinéma coréen actuel, est chaque année soumise au bon vouloir de l’époque qu’elle traverse. Il est inévitable que le monde tel qu’il est aujourd’hui se retrouve dans ses films. Particulièrement, lorsque les êtres humains dépeints se trouvent à la marge, cherchant à faire entendre leur voix. Les onze films choisis montrent que le septième art traverse toutes les contraintes, tous les dangers, et est au rendez-vous pour faire entendre également sa voix. La sélection de cette année se révèle foisonnante.

La Section Shortcuts dédiée aux courts métrages promet de faire naître moult sourires et éclats de rires. Tout en faisant la part belle à la comédie, les vingt films choisis joueront leur habituel grand écart des genres. Les aficionados de drames, de documentaires, de thrillers et autres animations ovnis seront servis.

Petite curiosité au programme, le retour d’une séance Kids accessible aux plus jeunes. Elle met en avant les talents de l’animation coréenne et propose cinq films. Voilà une belle sortie culturelle ludique accessible à toute la famille.

En marge du programme, le festival projettera trois films coréens en avant-première. Introduction du très prolifique Hong Sang-soo, Midnight de Kwon Oh-seung et The Medium de Banjong Pisanthanakun.

 

Infos pratiques

 

129, avenue des Champs-Élysées 75008 Paris
Du 26 octobre au 2 novembre 2021
Site internet