Fragment du Mur de Berlin 15e

l'image n'a pas été trouvée

© PARISCOSMOP®
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Après sa chute le 9 novembre 1989, des segments du mur de Berlin ont été dispersés à travers le monde, sur les cinq continents. Une cartographie planétaire de la mémoire qui rappelle ce qu’a été ce mur durant plus de 28 ans. Érigé dans la nuit du 12 au 13 août 1961, il sépare alors physiquement la ville de Berlin. Cette séparation de Berlin Ouest et Berlin Est devient le symbole d’une Europe divisée, et bien plus encore…

À Paris, il est possible d’apercevoir deux segments du mur de Berlin. Dans le 15ème arrondissement, posé sur l’esplanade du 9 novembre 1989 et offert par le land de Berlin à la Ville de Paris en 2009, ce «petit» fragment de mur semble un peu perdu au milieu de la circulation des voitures du boulevard Lefebvre… Dans le 16ème arrondissement, offert par Deutschlandradio à Radio France en 2009, le deuxième se trouve dans le jardin de la Maison de la Radio, posé dans un écrin d’arbres, presque à l’abri des regards…

«Mur de la honte» pour les uns, «Mur de protection» pour les autres, la chute du mur de Berlin n’a pas pour autant fait disparaître les murs qui séparent, les murs qui divisent à travers le monde. Bien au contraire, ils seraient même de plus en plus nombreux (soixante-cinq environ à ce jour sur les cinq continents), avec une accélération depuis les années 2000. Triste nouvelle pour l’interculturalité.

Le monde va-t-il droit dans le mur? (S.C.)

 

Infos pratiques

 

Esplanade du 9 novembre 1989 75015 Paris
 
Site internet