À Paris comme ailleurs: rendez-vous aux jardins exotiques parisiens

Lotus sacré ou Lotus d'Orient

Lotus sacré ou Lotus d'Orient au Jardin des plantes / © C. JOULIN — MNHN

PARISCOSMOP aime le printemps. Toutes les couleurs de la saison déployées, il ne vous reste qu’à aller les contempler. Profitez du beau temps et partez à la rencontre de jardins exotiques sans quitter Paris. Suivez le parcours fleuri que nous avons concocté spécialement pour vous. Il va vous étonner!

 

Le Jardin d’Agronomie Tropicale, 12e

 

Il fait bon s’y promener. Une pagode rouge dédiée à tous les combattants vietnamiens morts pour la France. Un pont khmer avec sept najas, une urne funéraire en bronze reprenant les urnes impériales du palais de Hué, un pagodon chinois orné de dragons… Les plants de café ou de cacaoyer alternent avec les grosses feuilles des bananiers et les gousses de vanille qui embaument l’air. Inattendu (vraiment!)

 

Le Jardin Shakespeare, 16e

    

On y respire les parfums de plantes aromatiques. Un peu plus loin, la bruyère en fleurs éclaire la verdure de teintes violettes et rouge sombre. Les ifs rappellent l’Écosse et l’âpreté de certains de ses paysages sauvages. Encore ailleurs, une végétation sombre et dense évoque la forêt d’Arden, au nord de Stratford-Upon-Avon, la ville natale de Shakespeare. Ce parc, pensé comme un théâtre de verdure, est composé de petits jardins thématiques inspirés de cinq des pièces du fameux dramaturge anglais.

 

Le Jardin de Séoul, 16e

 

Situé au fond du Jardin d’acclimatation, ce jardin paysager coréen invite à la déambulation rêveuse grâce à son atmosphère de sérénité, empreinte du zen asiatique. Offert en 2002 par la Ville de Séoul à la Ville de Paris, le Jardin de Séoul célèbre l’amitié entre les deux capitales. On y entre par la majestueuse porte du Paradis, et on peut ensuite découvrir des lieux tels que le bassin de purification, le mur de poèmes, la porte de l’Éternité, la cour de l’Harmonie ou la terrasse de la Lune, tout en admirant les bambous et les pins qui jalonnent la promenade.

 

Jardin des Serres d’Auteuil, 16e

 

Si vous ressentez à la fois un fort désir d’évasion exotique, de raffinement et de verdure, partez à la découverte du singulier Jardin des Serres d’Auteuil. Inauguré en 1761 et rénové en 1999, les serres dévoilent sous une chaleur tropicale leurs splendides spécimens d’arbres et d’arbustes tropicaux. Ils voisinent avec un imposant palmier des Canaries, qui assiste, impassible, au ballet des carpes japonaises qui anime les eaux du bassin. Le chant des oiseaux exotiques, qui virevoltent dans une élégante volière, achève de vous transporter dans un autre univers!

 

Juste à côté, autour du flambant neuf court de tennis semi-enterré Simonne-Matthieu, des serres contemporaines regroupent plus de 1000 espèces végétales spectaculaires. Les milieux naturels des 4 continents y sont reconstitués: Amérique, Afrique, Asie et Océanie.

 

Le Jardin des plantes, 5e

 

C’est au Jardin des Plantes de Paris que vous pourrez vous délecter de longues promenades et admirer de magnifiques végétaux. On y retrouve la diversité végétale du monde entier: Escapade en Orient, Jardin alpin, Serre des forêts tropicales humides, Serre des déserts et milieux arides… Tous ces jardins exotiques parisiens sont à découvrir absolument tout en s’y promenant et en suivant la lecture!

 

Arbres d’Amérique

 

Les feuilles rougeoyantes des érables en automne, les cyprès chauves, les pins rouges, les fleurs blanches de l’alisier, les troncs blancs des trembles surmontés d’un feuillage jaune oranger… Quand les navigateurs ont débarqué sur la côte Est du continent nord-américain, ils ont été subjugués par les immenses forêts. Aujourd’hui, on peut profiter d’une promenade dépaysante dans les forêts américaines tout en restant à Paris.

 

Escapade en Orient

 

Les pivoines arbustives et leurs grosses fleurs aux pétales froissés offrent un cadre splendide à des promenades le long des allées du Jardin des Plantes de Paris. Les parterres de pavot d’Orient rehaussent le paysage de tâches colorées qui dansent, légères dans le vent, tandis que les fleurs violettes de buddleia retombent en grappes sur de gros buissons. Au cours des siècles, les botanistes ont ramené de Chine, de Corée, et du Japon de nombreuses plantes faciles à acclimater. Le Jardin des Plantes en a fait l’un des thèmes de ses jardins, nous offrant ainsi une escapade en Orient.

 

Jardin alpin

 

On ne s’attendrait pas à trouver à Paris des plantes originaires des contreforts de l’Himalaya, des plateaux des Cévennes, des Alpes ou de la chaîne des Balkans. C’est pourtant bien possible: au jardin alpin, au sein du Jardin des Plantes, en plein cœur de la capitale. Près de 2000 espèces de plantes alpines et de rocailles sont rassemblées dans ce magnifique jardin botanique. À ne pas manquer!

 

Serre des forêts tropicales humides

 

Ficus et palmiers des Bermudes côtoient arbrisseaux, bananiers, lianes de poivre, ou encore petites herbes des sous-bois. La Serre des forêts tropicales humides se trouve au Jardin des Plantes de Paris. Provenant de toutes les zones du globe à climats équatorial et tropical humide –Afrique, Amérique centrale, Amérique du Sud, Asie du Sud Est, Australie et îles du Pacifique–, les végétaux s’épanouissent dans la chaleur et l’humidité de la serre. En déambulant dans cette végétation luxuriante, on s’attendrait presque à entendre le cri d’un toucan ou le chant d’un rouge-gorge équatorial.

 

Serre des déserts et milieux arides

 

Chaleur aride, formes étranges, épines ou poils… Voilà un bien étrange mystère qu’il ne tient qu’à vous de percer! Des plantes remarquablement adaptées à la sécheresse et originaires de différentes régions désertiques du monde: Etats-Unis, Mexique, les Andes, Afrique du Sud, Madagascar, Sahara, péninsule Arabique, Australie et certaines îles. N’hésitez plus à vous rendre au Jardin des plantes pour observer la beauté étrange de ces végétaux du lointain désert!