Premier Salon du livre africain de Paris

l'image n'a pas été trouvée

© Salon du livre africain de Paris
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Un nouveau rendez-vous littéraire à Paris. Le premier Salon du livre africain a lieu à la Mairie du 6e arrondissement ce week-end, du 24 au 26 septembre. Trois jours où toutes les formes, toutes les langues et tous les genres sont les bienvenus. Plus d’une centaine d’auteurs et une cinquantaine d’éditeurs et libraires sont présents. Des expositions, des spectacles, un défilé de mode et des projections complètent cette offre culturelle inédite.

La littérature francophone est à l’honneur. Pour autant, aucune des littératures africaines n’est oubliée. Qu’elle soit écrite en anglais, en arabe, en portugais mais aussi dans une des 1800 langues parlées dans les cinquante-quatre pays du continent. Le salon se veut rassembleur de la diversité: du livre écrit et édité en Afrique aux ouvrages écrits hors du continent par des auteurs africains mais également par des non africains dont le sujet est l’Afrique.

Le salon donne la parole à une nouvelle génération d’auteurs talentueux qui embrasse le monde dans sa globalité métissée. Sans oublier les auteurs établis et disparus qui ont forgé les écritures du continent. La sélection d’invités reflète l’image d’une littérature africaine intrépide et contrastée: Gaston Paul Effa, Gaelle Octavia, Eugène Ebode, Nimrod, Gaëlle Béllem, Anne Terrier, Boniface Mongo-Mboussa, Asya Djoulait, Mohamed Mbougar Sarr, Fiston Mwanza Mujila, Patrick de Saint-Exupery, Onjaki, Joseph Tonda, Blaise Ndala, Annie Lulu et Khalil Diallo.

Le salon accueille également des rencontres avec des spécialistes de la littérature africaine. Tous les rendez-vous prennent la forme de tables rondes, de débats croisés et de séances de dédicaces. Par ailleurs, le Prix Senghor 2021 sera remis dans le cadre du salon. Cette récompense internationale créée en 2006, année du centenaire de la naissance de l’écrivain et homme d’état Sénégalais Léopold Sedar Senghor, prime un premier roman francophone et francophile.

Parallèlement aux activités littéraires, le salon propose une myriade de manifestations: des animations et des ateliers éducatifs adressés au jeune public. Un espace jeunesse consacré à la littérature pour enfants, à la bande dessinée et aux livres éducatifs. La Galerie Africaine présente une sélection d’œuvres d’artistes burkinabés et sénégalais. Le studio Pellosh expose des photographies de Maurice Pellosh réalisées à Pointe Noire dans les années 70. La styliste congolaise Yolande Motse Akanati organise la défilé de mode «Miss humanitaire 2022». Enfin, le Mobile Film Festival Africa diffuse les films courts réalisés par les lauréats de cette année.

Mais aussi de la poésie, du slam, des contes et de la musique en live !

 

Infos pratiques

 

78, rue Bonaparte 75006 Paris
Du 24 au 26 septembre 2021
Site internet