Ilya Répine: première rétrospective de sa peinture en France

l'image n'a pas été trouvée

Ilya Répine, Les Haleurs de la Volga, 1870-1873. Musée d’État russe, Saint-Pétersbourg.
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

La Collection Morozov à la Fondation Louis Vuitton et maintenant l’une des plus grandes gloires de l’art russe, le peintre Ilya Répine, au Petit Palais (8e). Mais… qu’est-ce qu’on est gâté à Paris! Jusqu’au 23 janvier 2022, vous aurez l’opportunité de contempler la première rétrospective qu’on lui consacre en France: Ilya Répine (1844-1930). Peindre l’âme russe. Son œuvre est considéré comme un jalon essentiel de l’histoire de la peinture russe des XIXe et XXe siècles. Émerveillement et étonnement vous attendent face aux toiles de ce grand maître.

Une centaine de tableaux, dont certains très grands formats, permettent de retracer son parcours à travers ses chefs-d’œuvre. Grâce à une scénographie immersive et des prêts exceptionnels, le parcours de l’exposition plonge les visiteurs dans la Russie des tsars et des révolutions. Elle présente aussi la diversité des sujets et des styles développés par Répine au cours de sa carrière: un vaste panorama pour mieux découvrir ce peintre de l’âme russe.

Répine est particulièrement attentif aux profondes mutations historiques et sociales que connaît son pays. Témoin de tous les bouleversements de la Russie de son temps, il en fait l’écho à travers ses œuvres. 14 salles et une myriade de sujets ainsi l’attestent: Saint-Petersbourg, Paris, le cercle familial, la vie en Russie, Répine portraitiste, l’ancienne Russie, Ivan le Terrible, le régime tsariste, Léon Tolstoï, la gloire et les doutes, vers la révolution, départ pour la Finlande, la Révolution russe et les dernières années.

Plusieurs dispositifs audiovisuels ponctuent le parcours de l’exposition créant des contrepoints à l’œuvre peint de Répine: projection de films, diffusion d’extraits musicaux de compositeurs russes, ainsi que de textes illustrant la relation entre le peintre et Tolstoï… Une riche programmation a également lieu entre les dates d’ouverture et de clôture de l’exposition: conférences, concerts, théâtre et lectures.

Figure incontournable du monde de l’art de l’époque, Répine est très proche de nombreuses personnalités russes comme l’écrivain Tolstoï, le compositeur Moussorgski, ou encore le collectionneur Trétiakov. Considére le peintre russe le plus célèbre du XIXe siècle, on l’associe généralement au courant réaliste. Artiste, mais aussi professeur, théoricien de l’art et écrivain, son travail s’étend au-delà même des frontières.

Plusieurs œuvres de l’exposition ont été prêtées par la Galerie nationale Trétiakov de Moscou, le Musée russe de Saint-Pétersbourg et le Musée d’art de l’Ateneum d’Helsinki.

Rendez-vous incontournable. Réservez vite une date dans vos agendas.

 

Infos pratiques

 

Avenue Winston-Churchill 75008 Paris
Jusqu’au 23 janvier 2022
Site internet