Parcours: un dimanche latino à Paris

Danses latines au quai Saint Bernard Paris

© PARISCOSMOP

L’Amérique latine à Paris. Pas besoin d’aller trop loin pour découvrir  la gastronomie mexicaine ou brésilienne, des trésors précolombiens ou des danses latines. La ciudad luz, comme on l’appelle outre-Atlantique, regorge de bons plans pour les amateurs de cette région du monde. PARISCOSMOP vous propose un parcours qui va du Pavillon des Sessions au Louvre en passant par le Musée du quai Branly et quelques restaurants du 5e arrondissement jusqu’au quai Saint Bernard. Culture, cuisine savoureuse et danse… Apprêtez-vous à vivre un dimanche pas comme les autres!

L’Amérique latine à Paris

Découvrez Le pavillon des Sessions

Levez-vous tôt pour prendre les devants sur les touristes. Rendez-vous à 9h à la porte des Lions du Musée du Louvre pour visiter le Pavillon des Sessions. Inauguré en 2000, il présente 104 chefs-d’œuvre sculpturaux en provenance d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Bien entendu, nous allons nous concentrer sur les plus de 20 pièces latino-américaines qui y sont exposées.

 

Dans un lieu épuré, aux volumes simplifiés et baigné d’une lumière tamisée, nous pouvons admirer des sculptures en terre cuite ou en pierre, une hache cérémonielle de la culture taïno, un pendentif tairona, des statuettes de la culture maya, un siège cérémoniel en bois, un tambour teponatzli, un vase maya peint, un serpent à plumes… La plupart de ces merveilles viennent du Mexique mais l’art du Guatemala, de la Colombie, du Haïti, de la République dominicaine et du Puerto Rico est également représenté.

 

Notre visite se passe au rez-de-chaussée de l’aile Denon du musée. Si vous voulez poursuivre la découverte, vous pouvez monter au premier étage. Tout en restant dans la même aile, visitez la collection des peintures espagnoles, portugaises et latino-américaines du XVIe au XIXe. Subjugués par le beauté et la spécificité de l’art latino-américain? Prolongez cette rencontre en vous rendant au Musée du quai Branly – Jacques Chirac. 

 

Voyagez dans le Musée du quai Branly

Sur le chemin entre le Louvre et le quai Branly, pas loin du Pont Alexandre III, côté rive droite, contemplez la statue équestre d’El Libertador Simón Bolívar (1783 – 1830). Il a participé de manière décisive à l’indépendance de la Bolivie, de la Colombie, de l’Équateur, du Panama, du Pérou et du Venezuela. Avec son compatriote, le Vénézuélien Antonio José de Sucre, l’Argentin José de San Martín et le Chilien Bernardo O’Higgins, Bolívar est une figure emblématique de l’émancipation des colonies espagnoles en Amérique du Sud.

 

Le parcours des Amériques du Musée du quai Branly – Jacques Chirac présente l’Amérique préhispanique et les Amériques du 17e siècle à nos jours. Les collections de la Mésoamérique sont chronologiques, des Olmèques aux Mayas en passant par Teotihuacan et les Aztèques. L’aire sud-américaine intègre les cultures du Pérou, de l’Équateur, de la Colombie, du Panama et des Antilles. 

 

Une sélection de costumes et de masques de Bolivie illustre le syncrétisme religieux dans le monde andin. Quelques armes et massues révèlent l’ancienneté des collections guyanaises et brésiliennes. Enfin, le sud de l’Amérique méridionale est évoqué par des pièces d’argenterie, des textiles et de la peinture sur cuir, associés aux sculptures rituelles des Mapuche du Chili. L’Amérique latine à Paris 

Dansez au quai Saint Bernard

Avant de se rendre au quai Saint Bernard, une halte pour se restaurer s’impose. Le quartier latin regorge de belles propositions. Envie d’empanadas colombiennes? On vous recommande El sol y la luna. Plutôt burrito ou tacos? Le Bocamexa ou le Mexi&Co feront bien l’affaire. Spécialités antillaises? La Rhumerie est le bon choix. Une Feijoada? Le chef brésilien Raphaël Rego vous donne rendez-vous dans son restaurant étoilé Oka. Rassasiés? Poursuivons notre parcours.

 

Mettons le cap sur le quai Saint-Bernard, entre le pont d’Austerlitz et le pont de Sully. Fiesta et joie garanties! Si vous aimez la salsa, le merengue, le tango, la bachata, le cha-cha-cha… vous ne pouvez pas manquer cet endroit festif. Apportez de l’eau pour vous hydrater, des vêtements et des chaussures confortables. Au quai Saint-Bernard, ça danse. Peu importe votre niveau: débutant, avancé ou star, vous serez possédés par le rythme, les percussions, la sensualité des mouvements… L’Amérique latine à Paris

 

La diversité ne touche pas seulement les danses proposées mais aussi les danseurs: Cubains, Colombiens, Dominicains, Vénézuéliens… Tous prêts à vous donner un coup de main avec un pas compliqué, une chorégraphie complexe ou tout simplement une virevolte vertigineuse. Sachez que des cours de danses latines sont dispensés gratuitement.

 

Notre parcours arrive à sa fin. Le soleil est en train de se coucher et des couleurs dorées se reflètent à la surface de l’eau et sur les édifices environnants. On dirait que les vagues de la Seine deviennent celles de la mer Caraïbe. Gradins remplis de curieux, esplanade pleine de danseurs… La musique ne s’arrête pas et marque tous les pas. De beaux échanges, de belles rencontres. Vous aurez saisi l’esprit latino en rentrant chez-vous. ¡Buenas noches! L’Amérique latine à Paris